Slide Home Slide Pano Geraldine 5 Pano Pierre 1 Pano Charli 2 Pano Monique 3 Pano Virginie 4 Slide

Céramique

L’Atelier d’art Colombins à Aubagne, est un lieu de création et d’échanges artistiques. Il réunit plusieurs artistes et disciplines, dont entre autres, la sculpture, la céramique, la peinture, le vitrail, les énergies douces … Des stages, divers évènements, mais aussi des expositions, et la visite du musée sont proposés tout au long de l’année.

Morgane Lagorce

Passée par les Beaux-Arts de Montpellier et diplômée d’un DNSAP en 2014, j’ai commencé ma pratique et recherche artistique avec pour médium principal la vidéo. L’image instantanée captée par les outils numériques représentait pour moi une exploration du monde au travers du regard que l’on porte sur celui-ci et une analyse de la propension de l’homme à (re)crée le monde à partir de ce regard. Avec l’avènement du tout numérique et le boom des technologies digitales, ce qui était pour moi un outil pionnier, a peu à peu perdu de son intérêt. Après une période de remise en question, je suis retournée vers mes premiers amours, à savoir le dessin et l’écriture poétique. La rencontre avec la céramique en m’installant à Aubagne a été décisive. En intégrant l’école de céramique en 2021 et en me formant auprès de différents artisans céramistes de la région, j’ai pu renouer avec l’art au travers d’une pratique qui exhorte à synchroniser le corps et l’esprit. Le travail de la terre impliquant de s’immerger en conscience dans le moment présent du processus créateur, j’ai retrouvé dans cette pratique artistique le plaisir de la méditation que je pratiquais depuis quelques années.
La démarche que j’entreprends aujourd’hui vise à tisser des liens entre le dessin, l’écriture et la céramique. Mon installation au sein de l’atelier des colombins est ainsi une belle opportunité de faire cheminer mes recherches personnelles. La dimension collective portée par le projet de réunir différents artistes et différentes pratiques au sein d’un même espace, a du sens à mes yeux. Aujourd’hui le « faire ensemble » m’apparaît comme une nécessité primordiale de toute démarche sociétale.

Alain DUC

A qui me demande : pourquoi la céramique ? il m’arrive de répondre : essayez et vous comprendrez !
Je me suis lancé dans la céramique il y a trois ans pour la grande liberté que cela me procure et la sensualité de la matière. Lors de ma formation au sein de l’Ecole de Céramique d’Aubagne j’ai pu également découvrir l’étendue tant technique qu’artistique de son univers.
Aujourd’hui je conçois des vases aux formes organiques et épurées, pièces décoratives uniques tournées à la main qui se déclinent en trois gammes distinctes : faïence noire cirée, faïence blanche brute, faïence claire sous engobe.
La poterie raconte une histoire et chaque pièce en est une.
Alain DUC Atelier Duca

Delphine Ollivier

Je me suis intéressée au travail de la terre en 2016 au contact de céramistes à Aubagne, capitale de la céramique, ville dans laquelle je vis depuis ma plus tendre enfance. Je développe cet art, maintenant devenu une passion, aux côtés des différents artistes de l’atelier des Colombins. Ils me permettent de découvrir de nouvelles techniques : tournage, modelage, moulage, sculpture.
Je travaille essentiellement des objets de décoration à la plaque et apporte ma touche personnelle par des ajouts de petits éléments extraits de la nature : insectes, animaux, plantes et toutes surprises qu’elle nous propose.
J’aime toucher, façonner, transformer la terre, jouer avec ses couleurs et les différentes textures.
Lorsque je travaille la terre, le temps est suspendu et j’aime me perdre dans la recherche des détails, des formes, des couleurs. Une véritable séance de méditation !
Cette pratique a transformé l’approche de mon métier et m’y fait découvrir une nouvelle dimension. Depuis 2 années, j’anime des ateliers de découverte de l’argile au sein du collège Lakanal où nous travaillons sur des pictogrammes, l’écriture cunéiforme, la création de tampons et amulettes.

Mode Delphine

texte à venir

Pierre Ollivier

Enfin je touche la terre comme un retour aux sources familiales lorsque je passais mes après-midis à l’usine Sicard avec mes cousine Martine et Jeanne. Je voyais Théo les mains sur le tour ou à sa table de décoration où rascasses, girelles, rougets, labres et autres poissons attendaient leur tour pour rentrer dans les célèbres soupières à bouillabaisse, gloire entre autres, de la faïencerie Sicard. C’était aussi le cadeau que l’on offrait à tous les nouveaux mariés de la famille.
Je façonne la terre dans la même logique que celle qui m’a conduit au vitrail et au fusing, accompagner et compléter, dans une démarche générique, les sculptures. La terre est docile et tellement agréable au toucher. Elle permet de traduire en volume les formes mais aussi remarquablement, les expressions. Du cri de colère aux larmes du rire en passant par la tendresse et bien d’autres. Elle habitue à la pratique des lignes, à leur équilibre, leurs rapports et enseigne naturellement la perspective. En tout cela elle rejoint la peinture. Peut-être qu’on ne devrait jamais pratiquer l’un sans l’autre. Théo avait merveilleusement appliqué ces points de convergence.
Les modelages présentés et en cours. Seulement en cours :
. Pile et Face. Dos à dos pour l’éternité

Raku

texte à venir

POUR NOUS CONTACTER

contact@atelierdartcolombins.fr

Atelier d’art Colombins – Parc des Colombes – 13400 Aubagne

Copyright ©2022 Atelier d’art Colombins – Tous droits réservés

Mentions légales et politique de confidentialité

Site internet réalisé par VSDCom

POUR NOUS CONTACTER

contact@atelierdartcolombins.fr

Atelier d’art Colombins – Parc des Colombes – 13400 Aubagne

Copyright © 2022
Atelier d’art Colombins
Tous droits réservés

Mentions légales et politique de confidentialité

Site internet réalisé par VSDCom